EDC n°2: Comment installer et paramétrer son blog?

Depuis le dernier article, notre site est maintenant en ligne. Se pose maintenant la question de comment installer et paramétrer correctement notre blog de niche. Dans la suite de l’article, je vous donc faire un tour des plugins, des paramétrages et du thème que je vais utiliser pour ce site. 

Installer son site: mode d’emploi

Une étape simple mais où il vaut mieux ne pas se louper. Une erreur, un paramétrage mal fait, et ce seront des heures de modifications à effectuer quelques mois plus tard. Autant prendre le temps de bien faire les choses. Et croyez-moi, même le choix de votre thème doit être fait avec soin.

L’exemple du thème est certainement l’un des plus marquants. Chacun disposant de shortcode, si vous décidez de changer du jour au lendemain, c’est tous vos articles que vous allez devoir revoir un à un. Alors qu’en c’est plus de 50 articles à passer au peigne fin, par expérience, c’est tout de suite plusieurs jours de taf.

Dans la suite de l’article, je vous suggère un thème que j’utilise sur la plupart de mes sites. Même s’il demande un temps d’adaptation, il comporte de nombreux avantages.

A faire en premier

Les permaliens:

La toute première des choses à faire est de vous rendre dans « Réglages » > « Permaliens », de sélectionner « Custom Structure » et de rajouter « /%postname%/ ».

Cela permet d’optimiser vos URL d’articles pour qu’elles ressemblent à cela: http://www.ma-rencontre-asiatique.com/TITREdel’ARTICLE/

Bon, je ne vous apprends pas grand-chose car on retrouve ce conseil partout sur la toile. Néanmoins, c’est toujours bon de le rappeler. Surtout si vous débutez sur Internet.

Google Analytics:

Sur Internet, et encore plus pour un site de niche, il est primordial d’avoir accès à un ensemble des données et des statistiques de votre site. Pour cela, nous allons installer Google Analytics.

Vous pourrez ainsi connaitre:

  • Nombre de visiteurs
  • D’où viennent vos lecteurs
  • Quels morts clefs ils utilisent pour vous trouver
  • Où vos visiteurs clics (je suis sûr que peu de personnes utilise cet outil)

Il y d’autres outils intéressants et dont on se servira pour optimiser son site.

Google Webaster Tool:

Un peu le back office de votre site. Il vous prévient surtout en cas d’erreurs, de liens cassés ou encore de sanctions Google. Un outil indispensable pour gérer correctement son site. Il propose aussi des outils de suivi des visites.

L’installation se fait en quelques clics, il vous faudra rajouter un fichier dans vos fichiers sources. Très facile à faire avec Hosmonster.

Les Plugins

Niveau plugins, cela va vraiment dépendre du type de site qu’on souhaite créer. Pour notre étude de cas, je n’ai pas besoin de sortir l’artillerie lourde. J’ai donc opté pour des widgets de base. J’en rajouterais peut-être en fonction de l’évolution du site.

Voici les 8 plugins que j’ai sélectionnés (tous gratuits):

  • WordPress Seo: un excellent plugin pour optimiser le référencement de son site.
  • Akismet: permet de filtrer les spams, surtout ceux présents dans les commentaires.
  • Digg Digg: permet de partager les articles sur les réseaux sociaux..
  • Lightbox Plus Colorbox: un plugin qui permet d’ouvrir les images dans un diaporama.
  • Table Press: pour créer des tableaux et faire des comparaisons.
  • JP Sharing: pour publier les articles automatiquement sur Facebook.
  • BackWPup: permet de faire des sauvegardes automatiques de son blog.

Je pense par la suite installer d’autres plugins comme Ninja Popups pour avoir des formulaires de captures qui claquent. On en est pas encore là, et avant d’ajouter quoi que ce soit, il va nous falloir les premières statistiques avant de se lancer dans n’importe quelle optimisation.

Le thème

Depuis que j’ai découvert le thème Alyoum de la boutique Thème Forest, je ne peux plus m’en passer. Configurable à souhait, vous pouvez en faire pratiquement tout ce que vous voulez. J’ai pu réaliser des pages de ventes (pour une formation dans le bien-être), des vitrines de site (pour une agence de location d’appartement) et mes blogs de niche comme celui sur la restauration.

Il demande tout de même un minium de prise en main. C’est pour cela que je suis en train de plancher sur le tutoriel. Si vous souhaitez avoir un thème entièrement paramétrable, des shortcodes à la pelle et un thème  « SEO Friendly », c’est un très bon investissement. Bref, pour 54 UDS, vous avez un thème qui pourra vous servir pour une multitude de sites internet.

Les autres choses

C’est fou comme il y a toujours des détails auxquels on ne pense pas en premier lieu. Pour éviter d’en oublier la moitié, je me suis créer une check list de toutes les étapes de la création d’un site web. Je dois d’ailleurs pas être loin des 17 (sans compter les sous-catégories).

En plus d’y voir plus clair, c’est un gain de temps assuré.

Pour en revenir au sujet, voici les être points sur lesquels je vais m’attarder.

Suivi des positions des mots-clefs:

Tout comme le suivi des visites sur votre site, il est important de connaitre l’évolution de vos positions. Vous pouvez utiliser les outils en ligne comme http://fr.semrush.com, par exemple. En offre gratuite, vous pouvez connaitre vos 10 premières positions.

Pour ma part, j’utilise https://proranktracker.com qui vous permet de suivre jusqu’à 50 mots-clefs à la fois. En plus, vous recevez tous les jours les nouvelles statistiques directement dans votre boite mail.

Par contre, il ne gère pas l’évolution du positionnement. Je me suis créer un tableau excel où je note toutes mes positions à la semaine.

Page Facebook:

On a pas installé un plugin de partage automatique pour rien. Créer une page Facebook se fait en moins de 2 min top chrono. En plus, avec l’outil de https://www.canva.com, il devient facile de faire une bannière qui claque. Et même votre logo. C’est d’ailleurs avec cette application en ligne que j’ai créé le logo de « Ouvrir Un Restaurant ».

Vous pourrez aussi cumuler avec l’outil http://bufferapp.com qui vous permet d’automatiser jusqu’à 10 publications par tranche de 5 jours.

Prenez donc 5 minutes pour mettre tout ça en place. Cela permet de créer une réelle communauté, d’obtenir des partages, mais aussi d’acquérir une notoriété via le nombre de fans.

Pour créer un page Facebook, c’est par ici: https://www.facebook.com/pages/create

Compte affilié:

Je souhaite séparer cette étude cas de mes autres sites généralistes. Pour cela, je vais donc créer un compte affilié distinct des autres. Question de ne pas mélanger tous les résultats.

Aweber:

Je vais aussi mettre en place un formulaire Aweber, ainsi qu’une suite de mails. Je pense, dans un premier temps, proposer d’apprendre aux visiteurs comment créer un profil qui sort du lot, flirter avec des Asiatiques sur Internet, reconnaitre les faux profils et les arnaqueuses. Ce qui est intéressant, c’est que la finalité soit que le lecteur parte sur un abonnement pour tester les conseils.

Je vais donc créer un formulaire, mettre en place un Split Test et créer une suite de 7 mails environ.

Je termine donc ses actions d’ici ce weekend. La semaine prochaine, nous nous intéresserons aux pages principales de notre site dont la plus importante, la page d’accueil. Cela nous laissera donc tout le temps de penser la structure du site (qui changera forcément au fil des mois) et de commencer à rédiger les premiers articles.

Et puis, je prendrais aussi du temps pour mettre en ligne les premiers tutoriaux dont celui sur le thème Alyoum, Hostmonster et Market Samurai.

[c5ab_box type= »alert-success » ]

C’est à vous! Vous avez aimé cet article, partagez-le.

Est-ce la méthode que vous appliquez? Qu’en pensez-vous? Dites-me dans les commentaires.[/c5ab_box]

Laissez-moi un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *